C.N.R.S.
 
Dictionnaire du Moyen Français (1330-1500)

http://www.atilf.fr/dmf/definition/nuire 
StructureSans exempleCompletFormesExemples
FamilleTextesSourcesImpressionAide
     NUIRE     
FEW VII nocere
NUIRE, verbe
[T-L : nuire ; GD : nuire ; GD : nuisant ; GDC : nuire ; DÉCT : nuire ; FEW VII, 161a : nocere ; TLF XII, 301a : nuire]

I. -

Empl. trans. dir. [D'une pers. ou d'une chose] Nuire qqn. "Faire du tort, du mal à qqn, causer à qqn un préjudice matériel ou moral"

II. -

Empl. trans. indir. Nuire à qqn.

A. -

Qqn nuit à qqn. "Faire du tort, du mal à qqn, causer à qqn un préjudice matériel ou moral"

B. -

Qqc. nuit à qqn.

 

1.

"Faire du tort à qqn"

 

2.

En partic. "Être nuisible à (la santé de) qqn, exercer une action nocive sur qqn"

C. -

Qqc. nuit à qqc.

 

1.

"Causer du dommage à qqc."

 

2.

"Empêcher qqc., faire obstacle à qqc."

III. -

Empl. pronom. "Se faire du tort (à soi-même)"

IV. -

Part. prés. en empl. adj. "Nuisible, nocif"

V. -

Part. prés. en empl. subst. "Celui qui nuit ; ennemi"
 

Synthèse Robert Martin

© ATILF - CNRS & Université de Lorraine 2015
La présente ressource est produite et diffusée par l’ATILF à des fins de consultation pour l’enseignement et la recherche, à l’exclusion de toute exploitation commerciale. La citation d’un extrait de la ressource au sein d’une publication scientifique est autorisée sous condition de porter la mention suivante : DMF : Dictionnaire du Moyen Français (DMF 2015), http://www.atilf.fr/dmf, ATILF - CNRS & Université de Lorraine.

Fermer la fenêtre