C.N.R.S.
 
Dictionnaire du Moyen Français (1330-1500)

http://www.atilf.fr/dmf/definition/cotte 
StructureSans exempleCompletFormesExemples
FamilleTextesSourcesImpressionAide
     COTTE     
FEW XVI *kotta
COTTE, subst. fém.
[T-L : cote1 ; GD : cotehardie ; GDC : cotte ; AND : cote1 ; DÉCT : cote2 ; FEW XVI, 346b : *kotta ; TLF VI, 277a : cotte1]

A. -

COST. [Costume civil]

 

1.

"Tunique à manches, portée par les deux sexes de toute condition, ajustée sur le torse, un peu plus ample à partir des hanches, plus ou moins longue (jusqu'aux chevilles, puis, progressivement, jusqu'au genou), gén. mise sur la chemise"

 

2.

Cotte hardie. "Cotte longue et ample portée par les deux sexes (XIVe s. ; semble démodée au XVe, surtout pour les hommes)"

 

3.

"Tunique portée à même la peau"

B. -

[Costume militaire]

 

1.

ARM. Cotte (de mailles)./Cotte à plates./Cotte de fer / d'acier. "Cotte composée de mailles de fer engagées les unes dans les autres, ou cotte recouverte de plaques rigides"

 

2.

"Tunique que le chevalier ou l'officier d'armes porte par dessus son armure et sur laquelle figurent ses armoiries"

 

3.

"Couverture du cheval"

C. -

P. anal.

 

1.

Cotte verte. "Gazon"

 

2.

"Peau d'un animal, pelage, cuir"

 

3.

"Peau"

 

4.

La derniere cotte. "Le linceul"

 

5.

Loc. fig. Sous la cotte de. "Sous l'apparence de"
 

Article revu en 2015 Robert Martin

© ATILF - CNRS & Université de Lorraine 2015
La présente ressource est produite et diffusée par l’ATILF à des fins de consultation pour l’enseignement et la recherche, à l’exclusion de toute exploitation commerciale. La citation d’un extrait de la ressource au sein d’une publication scientifique est autorisée sous condition de porter la mention suivante : DMF : Dictionnaire du Moyen Français (DMF 2015), http://www.atilf.fr/dmf, ATILF - CNRS & Université de Lorraine.

Fermer la fenêtre