Accueil dictionnaire
 Recherche dans le dictionnaire
 Recherche dans les lexiques
 Recherche dans les textes
 Aide à l'édition de texte
 Espace rédacteurs
 Portail ATILF
 Lien permanent du DMF :
 http://www.atilf.fr/dmf
C.N.R.S.
 
Dictionnaire du Moyen Français (1330-1500)

Article complet 
FamilleStructureSans exempleCompletFormesExemplesLexiquesTextesSourcesImpressionAide
SIROP FEW XIX sarab
SIROP, subst. masc.
[TL, GDC : sirop ; FEW XIX, 170b : sarab ; TLF XV, 547b : sirop]

"Liquide formé de sucre en solution concentrée et de substances aromatiques ou médicamenteuses, sirop" : Mais quant aucuns phisiscïens Ou aucuns des praticïens Font pour malades chirop faire, Et pour sa garison attraire, Le derrain mot si fenira Tout en çucre le confira, Ainsiques l'escript le devise Que tout en chucre le confise. (Renart contref. R.L., t.2, 1328-1342, 45). Item syrop fait de jus de surrelle et de jus de citron et de jus de pomme grenates aigres sunt moult couvenables contre la fievre de pestilence (Textes méd. fr., éd. R. Arveiller, c.1350. In : Romania 94, 1973, 159). ...L'un [médecin] donne syrop, l'autre sayne ["saigne"] (DESCH., Oeuvres Q., t.6, c.1370-1407, 17). ...N'il n'est cirop ne lettuaire Qui peust ne sceust tant de bien faire Comme le vin dessus nommé [de Beaune] (DESCH., Oeuvres R., t.8, c.1370-1407, 69). S'ilz [les enfants] sont malades ou fievreux, On n'a toudis fors l' oeul a eulx, On ne puet autre chose faire : Cyrop leur fault ou lectuaire, Le cuer fait mal de leur dolour (DESCH., M.M., c.1385-1403, 69). Aux autres, pour nature aidier, Pluseurs divers sirops apprestent (CHR. PIZ., Chem. estude P., 1402-1403, 242). Certes seigneurs, ores pouéz considerer si je fuz aise et asseuré, estant illec chiez Cas Fatal ainsy traicté de ces troys dames [les Parques], ennemys de nous humains, qui pour potaige savoureux telles nouvelles m'administrent et en lieu de cirop souef me brasserent amer brouet de desespoir (SAINT-GELAIS, Séj. honn. D., c.1490-1495, 190).
 

Synthèse Pierre Cromer
[DÉCT : sirop]