C.N.R.S.
 
Dictionnaire du Moyen Français (1330-1500)

Article complet 
FamilleStructureSans exempleCompletFormesExemplesDictionnaireTextesSourcesImpressionAide
ESSOINE FEW XVII *sunni
ESSOINE, subst. fém.
[T-L : essoigne ; GD : essoine ; FEW XVII, 275a : *sunni]

A. -

"Excuse, justification"

 

1.

"Excuse légitime, empêchement que l'on invoque pour ne pas faire son devoir en cas de guerre (il s'agit des membres d'une alliance)" : Et en cas que les nuef dessus nomméz ou aucuns d'iaux averoient empeschement de mort ou aultre leal essoinne, que Diex ne weille, pour quoi bonnement ne peussent entendre aux choses dessus dictes tantost (Trés. Reth. S.L., t.2, 1366, 181).

 

2.

DR. "Excuse faite auprès d'un juge lorsqu'on est empêché (pour cause de maladie) de comparaître en justice au jour fixé" (synon. essonnie) : Et des lors n'y est aucun receu sanz consentement de partie adverse, s'il n'a juste excusacion ou essoine qu'il puisse convenablement monstrer. (Cout. bourg. glosé P.M., c.1380-1400, 111). Exoine est empeschement par quoy celui qui est adjourné ne peut comparoir en jugement. (Cout. instit. Anjou Maine B.-B., t.2, 1437, 57). ...auquel jour, obstant certaine maladie intervenue au suppliant, il ne peut obéir et renvoya son exoine. (Archives servit. Louis XI, T., 1459, 11). Et pour ce que, au jour dudit adjournement, ledit suppliant n'eust peu comparoir pour la maladie qu'il avoit et souffroit à cause desdictes plaies, aussi qu'il ne l'eust osé faire, doubtant rigueur de justice, il envoya faire dire son exoine de maladie (Doc. Poitou G., t.10, 1464, 459).

B. -

"Souci, peine" : ...povres gens ne dient et ne monstrent tousjours pas à un chascun ne a ses voisins leurs maladies et essoines (Chancell. Henri VI, L., t.2, 1427, 43).

 

-

Mettre qqn en essoine de son corps. "Mettre qqn mal en point" : ...et pour ce que lesdiz enffans vouldrent empescher ledit feu Jehannin de deslyer lesdiz beufs, leur dist en maulgréant le nom de Dieu, que s'ilz se mettoient au devant de luy, qu'il les tueroit ou les mettroit en exoine de leurs corps (Doc. Poitou G., t.12, 1477, 181).
 

Chartes et Coutumes Edmonde Papin

Fermer la fenêtre